ordonnance en ligne

Guide pour comprendre mon ordonnance médicale en ligne

L’ordonnance médicale ou aussi appelée prescription médicale est un acte médical à part entière. Son support est l’ordonnance écrite papier ou numérique. Le but est de prescrire, généralement un médicament ou des examens médicaux, à un patient dans le but notamment de venir à bout d’une maladie ou d’une pathologie.

Une prescription médicale peut concerner les éléments suivants :

  • Un traitement à base de médicaments ou non ;
  • Un traitement physique ;
  • Un examen médical ou des analyses.

 

Par ailleurs, l’ordonnance est obligatoire pour obtenir un traitement qui n’est pas en vente libre. Pour cela, il faut automatiquement consulter un médecin ou un autre professionnel de santé si l’ordonnance n’est pas médicale. Par exemple, les infirmières à domicile peuvent renouveler sur prescription du matériel de soins infirmiers. La décision de délivrer une ordonnance relève de la responsabilité du médecin selon les symptômes et la pathologie que présente le patient.

 

 

Qu’est-ce qu’une ordonnance médicale ?

Une ordonnance médicale est un document qui doit obligatoirement être donné par le médecin (généraliste ou spécialiste). Il y détaille tous les traitements et/ou actes médicaux que doit prendre un patient. L’ordonnance médicale a 3 buts :

  • Elle permet au patient de savoir précisément comment il doit prendre ses médicaments, à quelle fréquence et combien de temps.
  • Le pharmacien peut donner les médicaments adéquats au patient.
  • L’Assurance Maladie est en mesure de pouvoir rembourser les traitements remboursables qui ont été donnés sur l’ordonnance médicale.

 

Les 5 ordonnances médicales

  • L’ordonnance simple : c’est l’ordonnance la plus courante prescrite par le médecin.
  • L’ordonnance bizone : on utilise une telle ordonnance pour les ALD (affections longue durée). L’Assurance Maladie prend en charge une partie du traitement de l’ALD.
  • L’ordonnance sécurisée concerne uniquement la prescription de médicaments stupéfiants et qui contiennent des caractéristiques précises. Cela permet d’éviter la fraude ou le trafic. Elle concerne des médicaments anxiolytiques ou hypnotiques.
  • L’ordonnance d’exception : on utilise cette ordonnance pour les médicaments d’exception, souvent chers. Le remboursement est ainsi soumis à des règles particulières.
  • L’ordonnance électronique : c’est une ordonnance dématérialisée qu’ un médecin en ligne prescrit grâce à un logiciel de prescription médicale. Ces logiciels ne sont utilisables que par des professionnels de santé.

 

Une ordonnance médicale peut-elle être donnée en ligne ?

Pour diverses raisons, il est tout à fait possible que le patient ne puisse pas se rendre au cabinet de son médecin, manque de temps, impossibilité de se déplacer, etc. Aujourd’hui, grâce à la téléconsultation et les ordonnances électroniques, il est tout à fait possible de rencontrer son médecin en visioconférence pour des renouvellements d’ordonnance, des petits soucis de santé ou pour le suivi de pathologies même lourdes. Cependant, sachez que le médecin ne peut pas tout faire en téléconsultation.

De plus en plus de médecins proposent des consultations à distance pour délivrer des ordonnances médicales ou encore un certificat médical pour éviter des déplacements superflus.

La téléconsultation peut s’avérer pratique pour le renouvellement d’ordonnance. Il est très facile d’oublier de la renouveler pour des soins quotidiens et une fois en pharmacie, le pharmacien ne peut pas donner les médicaments sans ordonnance valide. La téléconsultation propose donc de renouveler une ordonnance rapidement et facilement sans perte de temps pour le médecin et le patient.

Quelle est la réglementation autour de la prescription médicale ?

Une prescription médicale doit comporter plusieurs éléments pour qu’elle soit valide et utilisable en pharmacie :

  • Le nom et les coordonnées du praticien-prescripteur ;
  • Le nom du patient et son âge ;
  • La liste des médicaments prescrits et la posologie ;
  • La date ;
  • La signature du médecin.

 

Sachez également que le code de la sécurité sociale, le code de la santé publique et le code de la déontologie médicale encadrent la prescription médicale.

 

 

Comment puis-je comprendre mon ordonnance médicale en ligne ?

De plus en plus, le médicament prescrit par le médecin est indiqué par le nom scientifique de la molécule qu’il contient avec un nom commercial créé par le laboratoire ou au nom du laboratoire qui vend le produit. Cette façon est très utile pour le pharmacien qui lui permet de fournir un médicament identique ou un médicament générique qui correspond.

Ensuite, le médecin décrit le traitement, il précise la dose à prendre, le moment des prises (matin, midi et/ou soir) et la durée du traitement. Si l’ordonnance comporte de nombreux médicaments, le médecin ou le pharmacien peut proposer un plan de prise pour faciliter l’organisation de la prise de médicaments.

Enfin, la mention AR en bas de l’ordonnance signifie qu’elle peut être renouvelée. Elle ne s’applique pas forcément à l’ensemble des médicaments si l’ordonnance en contient plusieurs. Selon les médicaments, le temps de renouvellement n’est pas le même, il peut aller de 3 mois à 12 mois. C’est aussi l’avantage de la téléconsultation, il n’y a pas forcément besoin de se rendre chez son médecin tous les 3 mois.

Mon infirmière peut-elle me faire une ordonnance médicale ?

Les infirmiers et infirmières libéraux ont tout à fait le droit de faire des prescriptions dans le cadre de soins infirmiers sur prescription médicale. C’est donc une prescription infirmière pour le renouvellement du petit matériel de soins la plupart du temps.. La prescription remplit notamment trois conditions :

  • L’infirmier doit agir pendant la durée de la prescription médicale d’une série d’actes infirmiers.
  • L’infirmier prescrit dans le cadre de sa compétence.
  • Il n’existe pas d’indication contraire du médecin.

 

Ensuite, l’infirmier peut donc prescrire différents dispositifs médicaux à partir du moment où ils sont inscrits sur la liste des produits et prestations remboursables :

  • Des articles pour pansement
  • Des cerceaux pour lit de malade
  • Des dispositifs médicaux pour le traitement de l’incontinence.
  • Des dispositifs médicaux pour perfusion à domicile.

 

L’infirmier peut également prescrire, s’il en a préalablement informé le médecin traitant du patient, d’autres dispositifs médicaux :

  • Coussin d’aide à la prévention des escarres ;
  • Pansements ;
  • Sonde naso-gastrique ou naso-entérale ;
  • Orthèses élastiques de contention des membres.

 

Il est utile de savoir qu’une infirmière peut se déplacer à domicile pour aider un patient à prendre ses médicaments

 

 

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn

Dans la même thématique

Trouvez votre infirmière en 3 minutes

Une question ?
Contactez-nous au : 01 89 16 55 65